Tambourin Damaru Kapala tibétain ancien

1900,00

Tambourin Damaru Kapala tibétain ancien – Instrument rituel bouddhiste rare – Tibet

1 en stock

Comparer

Tambourin Damaru Kapala tibétain ancien – Instrument rituel bouddhiste rare – Tibet

Tambourin Damaru Kapala tibétain thod-dar instrument rituel bouddhiste ancien, rare et authentique en os, tissus et peau – XVIIIe/XIXe siècle – Tibet

Représenté uniquement dans le bouddhisme tantrique, ce double tambourin rituel tibétain à pour rôle d’appeler les dakinis, déesses mères du Tibet et divinités féminines tantriques qui aident les dévots à avancer sur le chemin de l’éveil.

Les caisses de résonances sont formées par deux calottes crâniennes assemblées par le sommet et recouvertes de peaux. On l’appelle « tambour crâne » (thod-dar).

Les décors sont finement ciselés de motifs traditionnels, offrandes, chimères, démons, et représentation de funérailles célestes. L’ ensemble posé sur lits de crânes.

Le jhator, littéralement « dispersé par les oiseaux », est un mode d’élimination des corps, pratiqué au Tibet.

Une fois le corps déposé dans l’herbe, le moine chante en tournant autour du défunt et en brûlant de l’encens.

Le corps est ensuite découpé par le rogyapa, puis la chair est mélangée à de la farine d’orge, du thé et du lait de yak, avant d’être donnée aux vautours.

Tambourin Damaru Kapala

Petit tambourin tibétain à deux peaux en forme de sablier, le damaru est l’un des attributs essentiels des moines tibétains, sa sonorité particulière fait fuir les mauvais esprits.

Cet instrument est indispensable à la célébration de certains rituels et compte parmi les attributs d’un grand nombre de divinités protectrices de la religion. Il symboliserait des qualités telles que la sagesse et le son qu’il produit permettrait d’atteindre l’illumination.

Son utilisation rituelle est codifiée : position de l’instrument tenu en main, orientation des peaux…

Dans la tradition bouddhiste tibétaine, le Damaru fait partie d’une collection d’instruments de musique sacrés.

Joué lentement, et méthodiquement, il accompagne les mélodies obsédantes et les chants, pour les méditations intérieures.

Il est traditionnellement orné d’une longue ceinture ou une queue, appelée Ch’ter, faite de brocart ou de soie, utilisant les couleurs élémentaires tantriques.

On le tient d’une seule main et on le fait battre grâce au système de cordelettes et de boules fouettantes, en forme de crânes (citipati).

Elles doivent être frapper ensemble des deux cotés du tambourin.

Le Damaru se joue le plus souvent accompagné de la trompe rkang-gling.

Très bon état de conservation.

  • Tambour rituel tibétain
  • Fabrication artisanale ancienne
  • Os, peau, tissus
  • Instrument ancien (XVIIIe / XIXe siècle)
  • Objet de musée
  • Tibet

  • Damaru : 17.4 x 14.5 x 14.5 cm
  • Queue : 46 cm
  • Poids : 0.588 kg

Plus d’objets dans la catégorie Asie

Poids 0.588 kg
Dimensions 17.4 × 14.5 × 14.5 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Tambourin Damaru Kapala tibétain ancien”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
X