Moule à cachets azymes ancien du pharmacien parisien Limousin XIXe

199,00 159,20

Moule à cachets azymes ancien – Appareil pharmaceutique – XIXe – Cacheteur d’apothicaire – Cabinet de curiosités – 24 x 23 x 2.5 cm – 3.520 kg

1 en stock

Comparer

Moule à cachets azymes ancien – Appareil pharmaceutique – Cacheteur d’apothicaire – Cabinet de curiosités

Moule à cachets azymes ancien du pharmacien parisien Limousin – Cacheteur Langlin – Fin XIXe / Début XXe – France

Très lourd, il se compose de 4 plaques d’acier, 75 compartiments cylindriques en bronze, de tailles différentes (3).

2 volets perforés, marqués du chiffre 3, sont articulés par le biais d’une charnière métallique chromée.

L’ensemble est posé sur 2 petits pieds chromés.

Les cachets ont été imaginés par le curé de Pérols pour dissimuler l’amertume du sulfate de quinine à l’aide de deux hosties accolées.

Cette forme pharmaceutique reçut ses lettres de noblesse de Stanislas Limousin, pharmacien parisien, qui mit au point le « Cacheteur », appareil permettant d’enfermer entre deux disques concaves de pain azyme la quantité précise de poudre désirée.

L’invention de Stanislas Limousin

En 1872, Stanislas Limousin crée cette nouvelle forme pharmaceutique destinée à la voie orale, les cachets.

Ils sont constitués de deux disques de pain azyme qui renferment de la poudre médicamenteuse, ils sont scellés par mouillage.

Il les présente le 8 janvier 1875 lors d’une séance de la Société de Pharmacie.

Ils ont l’avantage de masquer les gouts désagréables, de ne pas nécessiter l’incorporation d’excipient et de permettre un dosage rigoureux, leur succès est immédiat.

Les cachets ainsi que les comprimés inventés en 1843 en Grande-Bretagne vont se substituer aux pilules qui ne peuvent contenir que de petites quantités de médicament.

Ils sont utilisés en Europe et aux Etats-Unis mais les pharmaciens allemands privilégient les comprimés et les anglo-saxons développent les gélules.

En France, en Espagne et en Italie, ils sont immédiatement adoptés pour les préparations magistrales et la fabrication industrielle des spécialités.

Les laboratoires Bayer commercialisent dans le monde entier l’Aspirine sous forme de comprimé, et spécialement pour le marché français sous forme cachet.

Stanislas Limousin, après différents essais, produit les cachets vides qui sont vendus aux pharmaciens pour la fabrication des préparations magistrales et aux industriels.

Cacheteur Langlin

La production nécessite des appareils de fabrication spéciaux qui sont fournis par les fabricants de cachets.

Limousin va déposer des brevets au fur et à mesure qu’il améliore ses appareils.

La plupart des fabricants de cachets vont mettre à la disposition de leurs clients des dispositifs qui se composent de plaques pour placer les cupules, les remplir, les tasser, les sceller ou les emboiter.

Ils vont progressivement les améliorer pour diminuer les temps de production.

Presse à cachets azymes pour intérieur indus, cabinet de curiosités, et passionné d’histoire.

  • Appareil Limousin
  • Cacheteur Langlin
  • Déco indus
  • Objet de collection
  • Fabrication française
  • Cabinet de curiosités
  • 24 x 23 x 2.5 cm
  • Poids : 3.520 kg

Plus d’objets dans la catégorie Antique/Vintage

Poids 3,520 kg
Dimensions 23 × 24 × 2,5 cm
Translate »
X