Masque zō-onna shōwa polychrome et doré en bois peint

199,00

Masque zō-onna polychrome et doré de la période Shōwa en bois peint – Théâtre nô – Japon

1 en stock

Comparer

Masque zō-onna polychrome et doré en bois peint à la main du théâtre nô – Ère Shōwa – Mi-XXe – Japon

Masque zō-onna polychrome en bois finement peint, aux traits légèrement maquillés, au teint poudré.

Larges sourcils et chevelure noire, lisse.

La bouche est rouge, souriante, délicatement dessinée.

Elle laisse entrevoir une rangée de dents noircies et dorées.

Le regard est rieur, finement ciselé et maquillé, avec le blanc des yeux doré.

L’intérieur est brut, marron, laqué, présente des traces de gouges et porte le n° 27.

Attache en cordelette blanche.

Masque Zō-onna

Le masque de zō-onna (増女) du théâtre japonais nô fut créé par le célèbre danseur de dengaku Zōami Hisatsugu.

Zō-onna signifierait « la femme de Zō(ami) »

Il représente une jeune femme dont le visage et empreint de dignité et de réserve.

Le zō-onna est utilisé pour des rôles demandant une élégance raffinée.

Il se classe dans la catégorie des masques de nô représentant des jeunes femmes, à l’instar du ko-omote, magojiro ou waka-onna, mais le visage plus mince dénote un âge légèrement plus avancé se situant possiblement dans la vingtaine.

Quant à ses attributs physiques, le zō-onna possède, entre autres, des yeux étroits, une bouche ouverte qui laisse voir la trace d’un sourire et des sourcils peints haut sur le front.

Ces propriétés, qui se doivent d’être de la plus grande délicatesse, évoquent la noblesse (les dents noires), la réserve, la pureté et le raffinement qui sied à des créatures d’une nature divine.

Cet air digne, n’exprimant n’y la joie ni la colère, distingue le zō-onna des autres masques de jeunes femmes et le destine à des rôles demandant une élégance raffinée (yūgen), comme la jeune fille céleste qui a perdu sa robe de plumes dans Hagoromo, la déesse Tatsuta no Myōjin dans Tatsuta ou bien Rokujo dans Nonomiya.

Les émotions sont rendues par l’inclinaison du masque.

Penché vers le haut, il fait percevoir de la joie ; penché vers le bas, plutôt de la tristesse.

L’expressivité du masque dépend donc du talent de l’acteur.

  • Le masque présente quelques traces d’usage et manques (voir photos).

    Période Shōwa


  • Fabrication traditionnelle japonaise
  • Bois et pigments
  • Bien culturel de collection

  • Japon
  • 13.5 x 7 x 21.5 cm
  • Poids : 0.118 kg

Plus d’objets dans la catégorie Asie

Poids 0.118 kg
Dimensions 7 × 13.5 × 21.5 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Masque zō-onna shōwa polychrome et doré en bois peint”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
X