Masque Otobide Kagura ancien en bois XIXe

499,00

Masque Otobide Kagura ancien en bois de cyprès – Danse théâtrale shintoïste – Japon – XIXe siècle

 -Objet de collection

1 en stock

Comparer

Masque Otobide Kagura ancien en bois de cyprès – Danse théâtrale shintoïste – Japon – XIXe siècle

Masque Otobide Kagura en bois sombre sculpté (montrant quelques traces de gofun et pigments) – Japon – XIXe siècle.

Authentique masque ancien du théâtre japonais en bois de cyprès japonais, hinoki, finement ciselé à la main.

Otobide représente un être céleste puissant, qui combat les ennemis de bouddha. À la différence Kotobide, grand démon maléfique, qui apparait dans le ciel et se cache sous la mer. Le préfixe Ko implique que le masque est plus petit et n’a pas d’oreilles.

Son front est bas, rond, sans rides. Ses yeux grands sont ouverts et enfoncés.

Son nez large surmonte une bouche ouverte découvrant deux rangées de dents ; la mâchoire légèrement est avancée, entourée de longues oreilles.

Les pommettes saillantes forment des rides profondes autour des coins de la bouche.

L’intérieur est brut et porte des traces de gouges.

2 trous latéraux sont creusés de part et d’autre pour faire passer un cordon d’attache (ancien coupé).

Il est soigneusement travaillé, avec beaucoup de savoir-faire et de minutie, par un maître sculpteur.


Masque Otobide

Le masque ōtobide représente le dieu du tonnerre, le dieu du ciel, protecteur du bouddhisme, ou un fantôme.

Fidèle à son caractère auguste, l’ōtobide est inhabituellement grand pour un masque nô et souvent peint en or.

Il a des globes oculaires ronds et saillants qui sont croisés pour créer l’illusion que les yeux roulent.

Les sourcils en forme de croissant peints en noir donnent une impression de surprise.

Un nez proéminent et aplati et de grandes oreilles soulignent encore le caractère imposant du masque.

Les espaces buccaux s’ouvrent largement pour montrer à la fois les dents supérieures et inférieures.

Kagura

Le kagura (littéralement « agrément des kamis ») est un rite artistique shintoïste, consistant globalement en une danse théâtrale.

Jadis appelée kamukura ou kamikura (lit. « siège divin »), kagura fut d’abord exécuté à la cour impériale par les miko, les assistantes prêtresses et descendantes supposées d’Ame no Uzume.

Selon la légende d’Amaterasu, la déesse du soleil s’était retirée dans la grotte d’Iwayado, provoquant obscurité et froid sur le reste du monde.

Ame no Uzume, divinité de la gaité et de la bonne humeur, exécute une danse lascive qui ne tarde pas à provoquer une hilarité tonitruante chez les dieux, ce qui éveille la curiosité d’Amaterasu et la fait sortir de la grotte.

Kagura, danse théâtrale rituelle, est tiré de cette danse légendaire

.

  • Masque Ōtobide ancien XIXe
  • Intérieur brut
  • Fabrication traditionnelle japonaise
  • Théâtre dansé Kagura
  • Bois de cyprès
  • Objet culturel de collection

  • Japon
  • 14.5 x 8.5 x 21 cm
  • Poids : 0.194 kg

Plus d’objets dans la catégorie Asie

Poids 0,194 kg
Dimensions 8,5 × 14,5 × 21 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Masque Otobide Kagura ancien en bois XIXe”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »
X