Masque A’akuluujjusi Grande Mère créatrice inuit

689,00

Masque A’akuluujjusi Grande Mère créatrice inuit – Artefact de style Yupik

Rupture de stock

Comparer

Masque A’akuluujjusi Grande Mère créatrice inuit – Artefact style Yupik

Masque A’akuluujjusi Grande Mère créatrice inuit sur pied métallique et bois noir.

Tête sculptée en bois léger et peint de pigments naturels orange, noir et blanc – Style yupik (peuple esquimau, eskimo, inuit)

Tête d’animal féroce orange à pois blancs sur une face, noir et blanc sur l’autre, aux grandes dents, unique défense centrale, et 2 bois désaxés. Son regard en goutte reste inexpressif.

Le museau est ponctué de noir.



A’akuluujjusi est la Grande Mère créatrice chez les inuits, une déesse primordiale.

Mythe de la création

La grande mère A’akuluujjusi a créé des animaux à partir de ses vêtements. 

Elle a tout d’abord fait le caribou avec des défenses et le morse avec des bois.

Elle mit son pantalon sur le sol et créa le caribou puis elle agita sa main et elle lui donna des défenses.

Puis à nouveau elle étendit sa veste vers le sol et la transforma en un morse ; elle plaça des bois sur sa tête.

Mais quand les inuits voulurent les chasser, ces nouveaux animaux se révélèrent dangereux et les attaquèrent violemment. Le caribou leur fonçait dessus avec défenses proéminentes et le morse donnait de grands coups avec ses bois dans les frêles kayaks.

Trop dangereux pour les chasseurs qui les poursuivaient, A’akuluujjusi comprit qu’elle devait faire quelques retouches. Elle échangea les cornes et les défenses.

Le morse était maintenant parfait avec des défenses, mais le caribou restait beaucoup trop rapide pour des chasseurs humains qui ne parvenaient pas à l’attraper.

C’est la raison pour laquelle A’akuluujjusi tourna les poils de son ventre vers l’avant. Et maintenant le vent de la course ralentissait suffisamment les caribous pour qu’ils puissent être capturés par les chasseurs.

Les masques cérémoniels

le peuple Yupik est célèbre pour la fabrication de masques cérémoniels.

Leur aspect varie en fonction de leur usage, allant de petits masques de doigts à de grands masques nécessitant plusieurs porteurs.

Peindre le masque avec des pigments naturels, c’était le rendre visible au monde des esprits…

Ceux-ci étaient souvent brûlés après les cérémonies, d’où la rareté des traces archéologiques.

Le masque était porté par le chamane lors d’une cérémonie, il devait lui permettre d’entrer en relation avec les esprits.

Il traduit le lien qui unit l’homme, l’animal, la nature et les esprits.

Les Yupiit croyaient que tout être vivant avait une âme et pouvait se réincarner dans une autre forme…

« Le peuple Yupik » à lire sur le blog Oviry

  • Mythologie Inuit

  • Artefact style Yupik
  • Canada / Alaska du Nord
  • Mi XXème
  • Pièce ancienne montrant quelques traces d’usure et réparation.
  • 28 x 21 x 64 cm
  • Poids : 1.832 kg

Plus d’objets dans la catégorie Ethnique

Poids 1.832 kg
Dimensions 28 × 21 × 64 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Masque A’akuluujjusi Grande Mère créatrice inuit”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
X