Komodaru tonneau à saké japonais ancien en bois de cèdre et bambou

229,00 183,20

Komodaru tonneau à saké japonais ancien en bois de cèdre et bambou – Artisanat japonais – Collection asiatique – Japon – Ø 37 x 32.5 cm – 3.100 kg

Rupture de stock

Comparer

Komodaru tonneau à saké japonais ancien en bois de cèdre et bambou – Artisanat japonais – Collection asiatique – Japon

Komodaru tonneau à saké traditionnel japonais en bois de cèdre, tamponné et étiqueté ; cerclages haut et bas en bambou tressé – Contenance environ 18L.

Un komodaru (ou sakadaru) est un tonneau destiné au stockage du saké, l’alcool de riz traditionnel japonais, depuis plus de trois cent cinquante ans.

Toujours réalisé en bois de cèdre, on en trouve de diverses tailles et capacités avec souvent une même taille de tonneau mais avec une capacité différente.

Ce type de tonneau n’a pas de système verseur ou de robinet.

Il convient donc de le remplir puis de sceller son couvercle ou de l’ouvrir en le brisant (celui-ci possède un bouchon sur le dessus).

Ceci donne lieu à une cérémonie shinto : le kagami biraki.

De petits accessoires sont alors utilisés : tatefuda (ou iriyama), une planchette de bois servant d’enseigne ou d’annonce décorative ; kiduchi, un marteau de bois nécessaire afin de briser le couvercle ; takejaku, une cuillère en bambou afin de verser le saké dans un masu afin de le déguster ; kanehara, une spatule en métal,…

Par ailleurs, le komodaru est toujours recouvert d’une paillasse et d’une corde en paille de riz, afin de le protéger des intempéries.

Ces tonneaux sont en outre également destinés aux offrandes dans les temples shinto où ils sont exposés (vides) et où on les appelle alors kazaridaru.

Tonneau japonais ancien en très bon état, montrant quelques traces d’usage.

  • Japon
  • Fabrication traditionnelle
  • Courant XXe
  • Objet culturel japonais
  • Artisanat japonais
  • Ø 37 x 32.5 cm
  • Poids : 3.100 kg

Plus d’objets dans la catégorie Asie

Poids 3,100 kg
Dimensions 37 × 37 × 32,5 cm
Translate »
X