Promo !

Kabuto rouge de samouraï sur socle Takanoha Edo

2000,00

Kabuto rouge de samouraï ancien et rare sur socle – Kamon Takanoha – Fin ère Edo – Culture japonaise

Rupture de stock

Comparer

Kabuto rouge de samouraï ancien sur socle – Kamon Takanoha – Fin ère Edo – Culture japonaise

Kabuto rouge de samouraï de la mi-XIXe, exceptionnel et rare, portant le mon Takanoha, sur socle en bois noir – Fin Edo (1603-1868)

Ce casque de samouraï est en forme de bombe, composée de 8 plaques en métal laquées rouge, forgées et rivetées entre elles, protégeant le sommet du crâne, ainsi qu’une série de lamelles souples (shikoro) protégeant le cou.

Il est orné d’un maedate rond (ornement frontal), portant le kamon (mon) Takanoha, le plus utilisé au Japon, représentant deux plumes de faucon superposées dans un cercle – appartenance à la noble famille de Saigo Takamori (1828-1877), l’armée japonaise et les Samouraïs du fief de Satsuma.

Les kamon (armoiries familiales) sont classés en plusieurs grandes catégories: flore, faune, éléments naturels, objets, géométrie etc… et leur nombre est en évolution constante.

Un grand fukikaeshi décoré de «cuir fumé», Egawa (e-gawa) au motif décoratif traditionnel, imprimé sur sa surface, ainsi que le kamon Takanoha du clan, aux deux plumes de faucon superposées dans un cercle.

Il arbore à l’avant 2 grands bois de kuwagata.

Le support avant du kuwagata en métal très détaillé, représentant de nombreux éléments fins du chrysanthème kiku.

Le casque a 4 grands protège-cou (shikoro) avec ourlet blanc, or et vert, et un pompon rouge sur l’arrière.

Les parties du kabuto comprennent :

  • Hachi , un dôme composé de plaques allongées qui se chevauchent appelé tate hagi-no-ita
  • Tehen ou hachimanza (siège du dieu de la guerre Hachiman ) une petite ouverture au sommet du kabuto, en haut du hachi , généralement équipée d’un tehen kanamono (un œillet ornemental, ressemblant souvent à un chrysanthème )
  • Mabizashi , un bord ou une visière à l’avant du hachi
  • Ukebari , une doublure en tissu à l’intérieur du hachi
  • Kasa jirushi no kan, un anneau à l’arrière du hachi pour sécuriser un kasa jirushi (drapeau de casque)
  • Fukigaeshi , projections en forme d’aile ou en forme d’oreille sur les côtés du hachi
  • Shikoro , un protège-nuque suspendu composé de plusieurs lames qui se chevauchent
  • Shinobi-no-o (cordon du menton), souvent utilisé pour sécuriser le mengu (armure faciale)



Le Kabuto 兜, 冑

Le Kabuto est utilisé par les anciens guerriers japonais.

Il est devenu une partie importante de l’armure japonaise traditionnelle portée par la classe des samouraïs et leurs serviteurs dans le Japon féodal.

Il jouait également un rôle symbolique, ce qui peut expliquer les expressions, dictons et codes japonais qui leur sont liés.

Un exemple est Katte kabuto no o wo shimeyo, « Serrez la corde du kabuto après avoir remporté la guerre », ce qui signifie ne pas baisser ses efforts après avoir réussi (comparez à « ne pas vous reposer sur ses lauriers »).

Ou encore, kabuto wo nugu, littéralement « enlever le kabuto », autrement dit : se rendre.

  • Casque ancien de samouraï
  • Fin Edo
  • Parfait état
  • Fabrication traditionnelle japonaise
  • Acier laiton et tissus
  • Cordon or tressé
  • Objet culturel de collection rare
  • Japon
  • 50 x 40 x 52 cm
  • Poids : 4.235 kg

Plus d’objets dans la catégorie Asie

Poids 4.235 kg
Dimensions 40 × 50 × 52 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Kabuto rouge de samouraï sur socle Takanoha Edo”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
X