Grand masque Hudoq rouge et noir zoomorphique Dayak Bornéo

1045,00 836,00

Grand masque Hudoq rouge et noir zoomorphique Dayak rare en bois léger – Île de Kalimantan – Bornéo – Indonésie – Collection ethnique – 40 x 19 x 59 cm – 2.220 kg

1 en stock

Comparer

Grand masque Hudoq rouge et noir zoomorphique Dayak rare en bois léger – Île de Kalimantan – Bornéo – Indonésie – Collection ethnique

Grand masque Hudoq rouge et noir zoomorphique Dayak, authentique, exceptionnel et rare, en bois sculpté et peint aux pigments naturels, décoré de motifs et entrelacs traditionnels indonésiens – Culture Dayak – Art ethnique – Masque de collection

Le visage est longiligne, et représente une bête sauvage, un démon.

Il arbore de longues oreilles pointues, attachées au masque par des liens, un long museau aux dents acérées, terminé par deux petits trous

Ses grands yeux ronds sont ajourés en dessous pour le porteur.

Une arête, de style traditionnel Dayak, court le long du masque, du front à l’extrémité du museau.

L’intégralité du masque est recouverte de motifs traditionnels, arabesques  rouge et noir sur fond blanc.

On peut voir au dos brut une poignée latérale en bambou, et traces de gouges.

Ces masques étaient utilisés lors des rites agricoles et cérémonies organisées par la tribu Dayak pour honorer les ancêtres et Mère Nature.

Ils repoussaient les démons, chassaient les mauvais esprits des rizières, apportaient bonne fortune et des récoltes prospères.

Masque Hudoq, rare et singulier, de la mi-XXe, un must have dans toute collection ethnique !

Hudoq

Hudoq est une danse masquée exécutée lors du festival d’action de grâces pour les récoltes d’Erau du groupe ethnique Dayak de la province du Kalimantan oriental en Indonésie.

Selon les croyances traditionnelles des peuples Bahau, Busang, Modang, Ao’heng et Penihing, les Hudoq sont treize ravageurs destructeurs des cultures, parmi lesquels les rats, les sangliers, les léopards et les corbeaux.

Lors du festival, les Hudoqs sont symbolisés par des danseurs qui portent des masques représentant des nuisibles et des vestes en pinang (palmier Areca) ou en écorce de bananier.

Le corps entier est recouvert de feuilles de palmier pinang effilochées.

La danse se termine lorsque deux Hudoqs humains sortent et poursuivent les Hudoqs nuisibles.

La durée de la danse est de 1 à 5 heures.

Le festival est organisé de village en village après que les gens aient creusé la terre pour cultiver les rizières sèches de septembre à octobre de chaque année.

Ils prient ainsi pour que leurs champs poussent en abondance.

Les masques Dayak

Ces masques en bois sont de véritables joyaux culturels indonésiens.

Ils synthétisent l’essence mystérieuse et spirituelle de la tribu Dayak, l’une des communautés autochtones les plus énigmatiques et fascinantes de l’île de Bornéo.

Elle était autrefois connue pour être l’une des plus puissantes tribus guerrières d’Asie.

Véritables œuvres d’art, ils transcendent le temps et racontent les histoires ancestrales.

Sculptés dans le bois, ils reflètent les mythes, les croyances et le lien profond que le peuple Dayak entretient avec la nature et le monde spirituel.

Le processus de sculpture à la main est un acte de dévotion à la culture et au patrimoine Dayak.

Ils sont des trésors uniques qui permettent à la magie et au mysticisme des Dayak de transcender les générations et les frontières : ce sont des portes vers un monde ancien plein de mystère et de beauté.

  • Kalimantan oriental
  • Bornéo Indonésie
  • Collection ethnique
  • Art Dayak
  • Masque : 40 x 13 x 47 cm
  • 40 x 19 x 59 cm
  • Poids : 2.220 kg

Plus d’objets dans la catégorie Ethnique

Poids 2,220 kg
Dimensions 19 × 40 × 59 cm
Translate »
X